Certains sont somnambules, d’autres sont « sexomniaques »