Koumate Monique, martyr de l’indifférence du corps médical