Chantier Naval: 128 employés soupçonnés de détenir de faux diplômes