BAGARRE ENTRE MILITAIRES ET CIVILS À DOUALA