Un ancien athlète pointe du doigt la corruption et le favoritisme et explique les échecs des athlètes camerounais aux Jeux olympiques