Ama Tutu Muna, la catastrophique ministre des arts et de la culture