Afrique Média s’en prend aux activistes des droits de l’’homme du Redhac