Affaire Bala: les évêques reconnaissent des traces de violence sur le corps