300 déserteurs de Boko Haram ont demandé refuge au Cameroun