251 millions d’Africains devraient être bancarisés via le mobile en 2019