18.000 Candidats aux portes de l’ENS de Maroua, malgré l’insécurité.